Elmore D. Band

  1er mai 2004       
 

      exceptionnel !      

Elmore D. (b)
 
 
Merci Monsieur Elmore D. de nous avoir fait vivre un concert de cette qualité.

On peut évoquer Rye Cooder pour la démarche dans un registre plus pointu : un blues très "roots"  célébré, décliné, transcendé ! 
La joie est intense pour un public comblé à la fois par le traits d'humour d'Elmore (ici on évoque Devos : même amour des mots -il, n'est pas universitaire en linguistique pour rien !-, même intelligence...), joyeux dans ses compositions-transpositions wallonnes et par des moments d'intense émotion comme ceux suscités par la guitare de Lazy Horse et le chant d'Emore  dans "Mary don't you weep"
(larmes de joie pour un public sensible, dont je fais partie).
Bravo encore au superbe Hein Koop, magnifique aux claviers et  à Gerry Fiévé étonnant à batteur (aux origines bas-normandes).

Grâce à Philippe et Brigitte Ménard,
j'ai découvert Elmore D. au festival de Cognac... un enchantement, scotchée à  écouter un blues comme je n'avais (presque**) jamais pu goûter en direct et je regrettais moins de n'avoir jamais assisté à un concert de Big Bill Bronzy, Leadbelly, Lil Son Jackson et bien d'autres, tant l'atmosphère dégagée par Elmore D. et son groupe me plongeait dans ces racines qui m'ont fait aimer le blues...
** exception : un concert de Sonny Terry et Brownie Mc Ghee, mais c'était il y a bien longtemps !  
NJ

" Il est étonnant, il joue un blues traditionnel.. un registre casse-gueule pour un Européen avec un feeling, un son, un sens du rythme... Si on écoute les yeux fermés, on se croit dans un vieux bouge du Mississippi avec un noir qui joue de la guitare. »(Chr. Mourot, Soul Bag 168, 2002, compte rendu du festival de Cognac)
 "Le blues stylé (d'avant-guerre) et très subtil du plus black des Belges blancs, chanté puissamment en anglais et en dialecte wallon, est irrésistible " (J.-P. Savouyaud, Trois Rivières Blues 8, 2002). " Pour tous ceux qui ont toujours regretté de n’avoir pas vu Big Bill Broonzy, Tampa Red, Son house, Bukka White, Memphis Minnie ou Leadbelly dont il emprunte la 12 cordes..."


 4 musiciens : Lazy Horse (guitares, mandolines, etc.), Hein Koop (claviers), Gerry Fiévé (batterie) et Elmore D.

 Site d'Elmore D.
 

retour groupes et musiciens

  Accueil ~ Programme ~ Historique ~ L'Équipe ~ Regnéville-sur-Mer ~ Partenaires ~ Réservations ~ Liens